MON CHIEN DE FAMILLE PEUT-IL ÊTRE UN CHIEN D’ASSISTANCE CHEZ STELLA CHIEN D’ASSISTANCE (S.C.A)?

LES « NORMES ET STANDARD MINIMAL » DE BASE, requise émise selon les lignes directrice (S.C.A) DEVRONT ÊTRE RÉUSSIS à ( 80%+) lors de l’évaluation de votre chien de famille (1-2-3 ans).

PS: Advenant un échec, la reprise sera possible 6 mois après la première évaluation afin de donner la chance au DUO de parfaire leurs entraînements.

Cette évaluation est basé sur les principes de base de qualité du bon développement du chien, émise chez S.C.A. Une formation professionnelle et un cheminement bien encadré ne peuvent être qu’un outil exceptionnel pour une personne malade atteinte du trouble de stress post-traumatique (SSPT). #stellapourlavie

Évaluation de la qualification d’un chien d’assistance Stella


Exercices / Observations : Lors de l’évaluation : Le chien et son manieur seront évalué sur plusieurs points, tel que:

1.0. Soins du chien, apparence et bien-être de l’animal;
2.0. Contrôle du chien;
3.0. Connaissance des droits d’accès en publique;
4.0. Transport, véhicules et circulation;
5.0. Bâtiments et portes;
6.0. Obéissance (avancé 1) ;
7.0. Contrôle, distance et direction (avancé 1);
8.0. Distractions et comportements dans les lieux offrant de la nourriture;
9.0. Distractions par le bruit;
10.0. Distractions réactions comportementale;
** 11.0 Conduite inappropriée;

1.0. Soins du chien, apparence et bien-être de l’animal

1.1. Bien-être du chien: Le chien était propre, soigné (p. Ex. griffes, poils, dents, etc.) et sans odeur désagréable.
1.2. Les réponses du maître aux questions sur les soins du chien ont indiqué que le responsable comprend et répond aux besoins du chien.
1.3. Le chien était sympathique, calme et détendu.
1.4. L’équipement (harnais ou foulard) était correctement ajusté, propre et en état de fonctionnement.
1.5. Le harnais était bien identifié et muni de la carte d’identification.
1.6. Relation chien et manieur: Le chien est attentif à son maître et répond aux ordres sans montrer de stress ni évitement.
1.7. Le manieur a démontré un lien avec le chien et encourageait fréquemment l’animal.

2.0. Contrôle du chien

2.1. En tout temps, le conducteur contrôle physiquement le chien à l’aide d’un équipement approprié et adéquat pour la tâche. Les exercices seront effectués avec une laisse libre, avec la position de la marche au pied entre 12 et 24 pouces sauf si la tâche ou l’invalidité du gestionnaire l’exige autrement. (Chaise roulante, harnais de soutien, harnais d’appuis etc.)

3.0. Connaissance des droits d’accès en publique

3.1. Le bénéficiaire a répondu sereinement à un propriétaire dans un endroit d’accès publique, lorsqu’il a été interrogé sur le droit d’amener son chien d’assistance dans l’établissement public. Le propriétaire du chien comprend qu’il n’y a pas de droit d’accès: si le chien n’est pas sous contrôle.
3.2. Le bénéficiaire a en sa possession tout les documents justificatifs afin de le présenter au propriétaire du lieu public à titre informatif.

4.0. Transport, véhicules et circulation

4.1. Le chien a attendu calmement et est resté dans le véhicule jusqu’à ce que l’ordre de libération soit donné par le maître.
4.2. Le chien était en laisse, identifié de son harnais et muni de sa carte d’identification lors de sa sortie du véhicule. Le chien était sous contrôle et attendait calmement près du véhicule à l’endroit indiqué par le maître.
4.3. Le chien a attendu patiemment jusqu’à ce qu’a on lui ordonne de monter dans le véhicule et a attendu calmement à l’intérieur du véhicule à l’endroit où le maître l’a placé.
4.4. Le chien a démontré un comportement calme / détendu et aucune attitude craintive face à la circulation, le bruit et les distractions lors de la navigation dans le stationnement et de l’approche d’un bâtiment.
4.5. Le chiens et son maître sont monté et sortie avec succès d’un autobus, d’un train de banlieue ou le métro sous terrain de la ville. Le chien reste calme, discret et détendu, ne sollicite pas l’attention du public. Le chien n’a pas affiché la peur ou la timidité. Le chien a été bien positionné (sécuritairement) afin de ne pas nuire aux passagers.

5.0. Bâtiments et portes

5.1. Le chien est resté dans la position (marche au pied) sans devancer, ne tirant pas sur la laisse, n’essayant pas de courir vers l’avant.
5.2. Le chien s’est arrêté et a attendu calmement lorsque le maître s’est arrêté et a attendu devant la porte jusqu’à ce que l’ordre d’entrer a été donné.
5.3. Le chien est entré dans le bâtiment par la porte de manière sûre et calme.
5.4. Le chien était attentif et calme après être entré dans le bâtiment, attentif à son bénéficiaire, jusqu’à ce qu’il puisse reprendre la marche aux pieds.
5.5. Le chien a maintenu une position de marche au pied détendue sans devancer son maître en approchant de la porte de sortie.
5.6. Le chien a maintenu une position de marche au pied détendue, sans forcer le pas, sans se précipiter pour sortir rapidement.
5.7. Le chien s’est arrêté et a attendu calmement lorsque le bénéficiaire s’est arrêté et a maintenu une position au pied, détendue à côté du manieur après sa sortie du bâtiment.

6.0. Obéissance (avancé 1)

6.1. L’obéissance en laisse: Le chien marchait au côté de son maître de façon contrôlé et avec assurance.
6.2. L’obéissance face au escaliers, ascenseurs ou escaliers roulants: L’équipe chien / maître doit être capable de gérer des sols glissants, des escaliers, des escaliers mécaniques et / ou ascenseurs en fonction de l’emplacement choisi.
6.3. L’obéissance et le changement de vitesse: Le chien s’est adapté aux changements de vitesse et de direction du bénéficiaire. Le chien n’a pas tiré (Laisse) (exeption: si requis en raison de problèmes de mobilité). Aucune caresses ou encouragement chez le chien n’a été nécéssaire.
6.4. L’obéissance à travers zones étroites: Le chien a négocié calmement dans des espaces restreints sans déranger la marchandise étagères.
6.5. L’obéissance à travers une foule: Le chien a manoeuvré calmement à travers une foule de personnes sans essayer d’interagir avec les personnes.
6.6. L’obéissance de la commande assise: Le chien a répondu à la commande « assis » avec pas plus de deux répétitions et est resté en position assise jusqu’à ce que le maître le félicite.
6.7. L’obéissance de la commande vers le bas: Le chien a répondu à la commande « couché » avec pas plus de deux répétitions par maître et rester est resté « couché » jusqu’à ce que le maître lui donne un second commandement.
6.8. L’obéissance sans laisse: Le manieur a laissé tomber la laisse alors qu’il était en mouvement et le chien était conscient que la laisse avait été abandonné. Le chien est resté sous contrôle pendant que le conducteur changeait de direction et le manieur a pu prendre la laisse et remettre le chien dans la position appropriée.
6.9. L’obéissance au rappel « longe » longue laisse: Le maître a fait asseoir le chien dans un grand espace ouvert. Le bénéficiaire s’éloigne alors de trois mètres, se retourne et appelle le chien. Le chien a immédiatement répondu à la commande de rappel. Le chien a n’a pas ignoré la commande et a répondu sans hésitation.

7.0. Contrôle, distance et direction (avancé 1)

7.1. Contrôle: Le chien est resté concentré sur son maître et sous contrôle à tout moment. Le chien n’a pas essayé de quitter les lieux ou n’a pas été attiré par le public.
7.2. « Rester en contrôle » lorsque le maître interragit avec un étranger: Le chien est resté assis alors qu’un étranger s’est approché.
7.3. Le chien est resté en position assise lorsque son maître s’est entretenu avec l’étranger.
7.4. Le chien n’a pas cassé sa position assise, n’a montré aucune agression ni sollicité attention de l’étranger. Dans ce cas, la communication entre le chien et son maître peut renforcer les indices de contrôle si nécessaire.
7.5. Le chien est resté calme et en position basse ou assis, lorsqu’un adulte et son enfant se sont approchés. Le chien n’a pas sollicité l’attention ni eu besoin de corrections répétées de son maître. Remarque: L’enfant ne doit pas provoquer le chien ou agir de manière dramatique.
7.6. Contrôle de la laisse par un étranger: L’étranger prit passivement la laisse du chien donné par le maître sans donner d’ordre et s’éloigne de 20 pieds de son chien et est resté là pendant une minute. Le chien n’a montré aucune agression, stress ou gémissements.
7.7. Distance: Le chien est venu s’asseoir devant le maître afin que celui-ci puisse facilement toucher le chien.
7.8. Direction: Le chien est venu directement vers le maître et n’a pas essayé de faire un détour en cours de route.

8.0. Distractions et comportements dans les lieux offrant de la nourriture

8.1. Marché d’alimentation (épicerie): Le chien est resté concentré sur le maître et a ignoré les autres personnes.
8.2. Le chien n’a pas été une nuisance et est resté calme à l’intérieur du marché d’alimentation.
8.3. Le chien a toujours été bien positionné devant les présentoirs d’alimentation.
8.4. Le chien est resté assis et était détendu lorsqu’un chariot d’épicerie est passé près de lui. Le chien n’a pas démontré de signes de peur, n’a pas cherché à s’éloigner, n’a pas démontré d’anxiété. Remarque: le chariot doit être poussé d’une façon normale.
8.5. Le chien n’a pas essayé de manger ou d’approcher de la nourriture à l’intérieur du marché d’alimentation.
8.6. Au restaurant, le chien bien été positionné par le maître. Le chien est resté dans une position de repos sous la table, près de son bénéficiaire et en contrôle.
8.7. Au restaurant, le chien est resté hors de la portée des gens.
8.8. Le chien est resté dans une position assise ou couché sous la table. (Le manieur peut corriger le chien verbalement ou physiquement (repositionnement). Cependant, le chien n’aura pas besoin de corrections répétées.)
8.9. Le chien n’a pas essayé de manger ou d’approcher de la nourriture.
8.10. Le chien est resté dans sa position abaissée et sous contrôle, lorsque la nourriture a tombé sur le sol. Le chien n’a pas essayé d’obtenir la nourriture et n’a pas eu besoin de correction répétée du maître.

9.0. Distractions par le bruit

9.1. Le chien est resté reposé et calme pendant la distraction par le bruit. Le chien peut tourner ou montrer rapidement une réaction face au bruit, mais il récupère immédiatement sa position.
Ce n’est pas acceptable: Si le chien manifeste de la peur, de l’agressivité ou un comportement négatif persistant en raison du bruit.

10.0. Distractions réactions comportementale

10.1. Dans un stationnement, une personne avec un chien ou un chiot non agressif se sont approchés à une distance de six pieds. Le chien est resté calme et sous le contrôle du gestionnaire, il n’a pas affiché d’agressivité, jappement, ou un désir de jouer avec l’autre chien.
10.2. Dans un stationnement, une personne a eu une courte conversation avec le maître. Le chien est resté calme et sous le contrôle du gestionnaire, il n’a pas affiché d’agressivité, jappement, ou un désir de jouer avec l’autre chien.

11.0 Conduite inappropriée

11.1. Tout au cours du test, le chien n’a présenté aucun comportement inapproprié mentionné ci-dessous:
• grogne (pas lord du jeu) – Lors d’une rencontre d’un inconnu ou d’une situation en public.
• aboiements excessifs ou inapproprié
• mordre
• montrant ou découvrant les dents
• foncer sur des personnes ou vers d’autre chiens
• être hors du contrôle de l’opérateur
• éliminer de manière inappropriée (uriner ou déféquer)